La Nature en Maurienne en 2020 (et ailleurs...)


 

Tout au long de l'année, nous parcourrons la Nature en Maurienne. Nous vous offrons nos rencontres, en souhaitant qu'elles vous permettent de faire de belles rencontres là où vous habitez.

 

De cette fiche, vous pouvez accéder aux fiches suivantes en cliquant sur le nom :

 

<= Aller à la 2e page des découvertes en nature en Maurienne en 2020



27 août 2020

 

Voici le moment des migrations...

 

Voici une journée de prospection de la biodiversité de la Maurienne à Saint Michel de Maurienne où nous cherchons les criquets et sauterelles quand une quarantaine d'oiseaux nous survolent...

Ce sont des martinets à ventre blancs qui partent pour l'Afrique.

Isabelle aura le temps de les fixer sur la pellicule, comme on disait autrefois...

 


Eté 2020

 

L'été passe vite...

 

il y a tant de choses agréables à faire en été, en montagne...

 

On en oublierait presque de partager ses émotions...

 

Et puis les adhérents de La Dauphinelle apportent leurs contributions.

 

Voici Gilbert, qui après un face à face avec un machaon, nous présente un tichodrome échelette capturant une araignée qu'il apportera à ses oisillons...

 

Isabelle fait dans la petite bête...

En voici trois,

Un panorpe, également appelé mouche-scorpion alors que ce n'est ni une mouche, ni un scorpion mais un rhaphidioptère...

Puis une punaise pentatomoïde...

Que voulez-vous... A La Dauphinelle, non seulement on adore ouvrir les yeux sur la vie autour de nous, mais en plus, on raffole de ces mots scientifiques curieux comme rhaphidioptère ou pentatomoïde qui désigne les punaises dont les antennes ont 5 éléments...

Et puis, comme nous faisons des inventaires de biodiversité en Maurienne...

Il faut bien noter tout ce que nous découvrons...

Même quand un syrphe vient se poser sur le doigt !

 

D'ailleurs les syrphes sont la spécialité de Jean...

... qui observe et note également bien d'autres petites bestioles...

... qui enrichissent nos bases de données,

 

comme ce superbe coléoptère de la famille des Cerambycidae, au doux nom scientifique de Pachytodes cerambyciformis.

 

Et puis, il y a Michel et Ghislaine qui nous apportent, ici, une bondrée apivore en vol...

 

Sans oublier Alain et Dominique qui se passionnent sur la vie de leur jardin...

De la délicate grande brunelle (Prunella vulgaris) ci-dessus à gauche au bourdon butinant une centaurée (à droite) et au bombile qui vient butiner une saponaire de Montpellier (à côté)...

 

Que de découvertes !


 

 

 

 

 

 

 

L'été a également été un moment convivial où nous avons accueilli de nouveaux adhérents qui habitent parfois loin de la Maurienne...

 

Charbonnière-les-Bains...

 

                        Noû Lovin en wallon, Louvain-la-Neuve en français...

 

La Dauphinelle s'internationalise

et s'enrichit des découvertes et expériences de chacun,

quelque soit le lieu où il habite.

 

En voici un exemple...

 

Bernard, pour mémoriser ses découvertes, les dessinent !

 

Et, il y a ces moments de partage, où, tout en faisant attention à notre santé, nous passons des moments agréables, en Nature.

Ici, Isabelle, Sylvie, Michel, Ghislaine, Guido et Gilbert (derrière l'appareil photo)...

Nous avons aussi tout ces contacts extérieurs à notre association qui nous permettent de réaliser des actions en commun ou d'améliorer nos connaissances par l'apport de leurs expertises. Pour les citer et les remercier tous, nous reprendrons le titre d'un film sur l'amitié de Claute Sautet 1974...

Vincent, François, Paul et les autres

 


De cette fiche, vous pouvez accéder aux fiches suivantes en cliquant sur le nom :

 

<= Aller à la 2e page des découvertes en nature en Maurienne en 2020