Le jeu de la chaine alimentaire

 

Expliquer intellectuellement comment fonctionne une chaine alimentaire est fait par de très nombreux enseignants et animateurs nature.

 

Nous vous proposons ici, un jeu qui donnera l'occasion de comprendre ce qu'est une chaîne alimentaire et comment elle peut être équilibrée et, le plus intéressant est que cela se fait par l'action du jeu.

 

Les rôles

 

Suivant le nombre de participants le jeu peut être plus ou moins complexe.

  • Prenons un groupe de 25 personnes (une classe par exemple).
  • Diviser ce groupe en 4, avec : 12 fleurs, 5 papillons, 2 mésanges et 6 observateurs.
  • Pour que la chaine alimentaire soit équilibrée, dans un temps donné :
    • Chaque papillon doit se nourrir du nectar de deux fleurs. Ils assurent également la pollinisation des fleurs (reproduction).
    • Chaque mésange doit se nourrir de deux papillons.

Le jeu

 

Faites le jeu une première fois.

Les fleurs sont debout dans l'espace que vous avez réservé.

Les papillons vont butiner les fleurs.

Les fleurs ne peuvent être butinées qu'une fois. Quand elles ont été butinées, elles restent en place mais assise au lieu d'être debout.

Les papillons qui ont butiné deux fleurs arrêtent de butiner. Les autres continuent à chercher des fleurs.

Les mésanges font de même en cherchant à attraper 2 papillons, qu'elles attrapent et les tiennent dans leurs mains.

 

Premier résultat : la chaine est équilibrée, il y a 10 fleurs pour 5 papillons et 4 papillons pour 2 mésanges. Il y a encore des fleurs et des papillons qui se sont reproduit et pourrons assurer la descendance.

Faites le verbaliser par les observateurs.

 

Second jeu

 

Faites varier les proportions : 12 fleurs, 5 papillons, 3 mésanges et 5 observateurs.

Résultat ?

Les fleurs sont pollinisées et les papillons se portent bien. MAIS les 3 mésanges dévorent tous les papillons. Déséquilibre.

Mais, comme une mésange n'a pu manger qu'un papillon, elle meure.

Refaites le jeu avec une mésange morte et l'équilibre est retrouvé. Cela montre qu'il peut y avoir un retour à la "normale" naturellement.

 

Troisième jeu

 

Faites varier les proportions : 8 fleurs, 6 papillons, 2 mésanges et 9 observateurs.

Résultat ?

Il n'y a pas suffisamment de fleurs pour les 6 papillons.

Suivant le jeu, il peut y avoir un ou deux papillons qui meurent de faim.

Si les papillons ayant butiné leurs deux fleurs reviennent vers l'animateur, ce sont les papillons qui meurent de faim qui seront mangés en priorité par les mésanges.

 

Autres possibilités de jeu

 

Suivant le nombre de participants, vous pouvez ajouter un super prédateur (un épervier par exemple) qui va se nourrir de mésanges.

Les observateurs sont importants. Ils réfléchissent à ce qui se passe, tout comme des scientifiques qui réalisent une expérience. D'autre part, s'il ont bien couru lors du jeu précédent, ils se reposent.

 

L'avantage du jeu est le ressenti physique, quelque soit le rôle joué. Il imprime une sensation de jeu agréable avec la réflexion sur le fonctionnement de la nature.

 

Guido Meeus, le 1er juin 2018