Gentiane jaune et vératre

 

Distinguer ces deux espèces est important... L'une d'entre elles est toxique, la vératre.

Voici un tableau comparatif des deux espèces.

 

La plante

Les feuilles

Les inflorescences

Les fleurs

La gentiane jaune

(Gentiana lutea L.)

Gentianaceae

 

 

Grande plante aux fleurs jaunes en été.

 

Les feuilles de la gentiane jaune sont opposées l'une à l'autre. De plus les feuilles suivantes, également opposées, le sont à 90° par rapport à celles qui sont en dessous et au-dessus.

Elles sont opposées en croix.

 

Les inflorescences des gentianes jaunes, le long de la tige, partent des feuilles opposées.

Les fleurs ont des pétales presque libres, donnant un aspect très léger à la fleur qui se transforme rapidement en fruit.

La vératre

(Veratrum album L.)

Melianthaceae

(anciennement Liliaceae)

 

Grande plante aux fleurs blanches (variété album) ou vertes (variété lobelianum) en été.

Les feuilles de la vératre sont alternées, les unes après les autres. De plus, en les regardant par dessus elles partent dans 3 directions différentes.

 

Les feuilles sont alternes.

 

Les inflorescences de la vératre partent du sommet de la tige florale.

Les fleurs (ici de la variété lobelianum) forment de petits bouquets serrés le long de la hampe florale.