"Papillons de jour" de Maurienne

Autres espèces de

Pieridae



Le gazé (Aporia crategi (Linnaeus, 1758))

Pieridae - Pierinae
en Maurienne, vallée de Suse et Val Sangone

 

L'espèce est facile à reconnaitre. C'est le seul imago (adulte de papillon) a être entièrement blanc, excepté les nervures noires, autant dessus que dessous les ailes.

Seul le semi-apollon ui ressemble, mais qui a 4 points noirs bien identifiables.

Voir le semi-apollon (Parnassius mnemosyne).

Un ensemble de gazé (Aporia crataegi) venant pomper l'humidité du sol sableux remplie de sels minéraux.
Un ensemble de gazé (Aporia crataegi) venant pomper l'humidité du sol sableux remplie de sels minéraux.
Le gazé a, tout d'abord, besoin de nourriture (nectar des fleurs)...
Le gazé a, tout d'abord, besoin de nourriture (nectar des fleurs)...

 

 

 

... enfin

de la plante-hôte,

le prunelier

(Prunus mahaleb),

ici, à gauche,

à la fin de l'été.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

... ensuite,

d'un gazé de l'autre sexe

pour s'accoupler...

Accouplement de gazé sur la plante-hôte
Accouplement de gazé sur la plante-hôte

 

1420 observations de gazé ont été informatisées dans notre base de données. Nous avons là une espèce très commune.

Il nous manque que sa présence dans 4 communes de Maurienne.

La prospection 2018 en Italie va également compléter la carte de répartition ci-dessous.

Répartitions altitudinales et temporelles

 

 

Altitudes minimale 295m et maximale 2600m.

 

Le gazé émerge de la chrysalide à partir de début mai, mais surtout de fin mai à début juillet. Il est encore possible d'en voir quelques-uns jusqu'à fin août.


 

Cette synthèse a été réalisée à partir des données de La Dauphinelle, de M. Savourey, du Conservatoire des Espaces Naturels de la Savoie, du Parc national de la Vanoise, du Muséum d’Histoire Naturelle de Grenoble et de données bibliographiques (entre autres celles de l’ouvrage I macrolepidotteri della Valle di Susa, Hellmann & Bertacini, 2004).