Le pipit spioncelle

 

Anthus spinoletta (Linnaeus, 1758)

Passeriformes - Motacillidae

 

Un pipit spioncelle en migration de retour en avril à Lanslevillard (Commune de Val-Cenis).

Tout comme pour d'autres espèces, nos données d'observation sont essentiellement sur la Haute-Maurienne. La présence du pipit spioncelle à Saint-François-Longchamp, Saint-Colomban-des-Villards et Saint-Sorlin-d'Arves indiquent qu'il est présent en altitude. Il nous faut donc aller le voir...

Répartitions altitudinales et temporelles

 

 

Tout comme le pipit des arbres, le pipit spioncelle est migrateur et arrive début avril en Maurienne.

Etant adepte des pelouses alpines, il est plus facile suivre que son congénère des arbres. Ainsi les dernières observations ont été faites début octobre.


 

Cette synthèse a été réalisée à partir des données de La Dauphinelle.