Biodiversité de la Maurienne

Exceptionnel : deux cygnes chanteurs ont passé l'hiver en Maurienne. Cette espèce, diffère du cygne tuberculé par le bec jaune (et non rouge) allant jusqu'en dessous de la narine (différence avec le cygne de Bewick). Nichant principalement en Islande, Fenno-Scandinavie et Russie, depuis 2012, il niche dans la Dombes. Cette observation est totalement exceptionnel et sera probablement unique. Ces oiseaux presque adultes vont bientôt repartir vers le nord.