La Nature en Maurienne en 2021 (et ailleurs...)



10 et 12 mars 2021

 


Et, par beau temps, voici une nouvelle espèce, Archiearis parthenias (Linnaeus, 1760) dont le nom commun est l'intruse.

C'est aussi le temps de la floraison de la pétasite blanche, Petasites albus (L.) Gaertn., 1791.


13 mars 2021

 

Orelle, voici les corydales solides (Corydalis solida (L.) Clairv., 1811) qui entrent dans la danse de la reproduction par graines...

 

 

 

 

Ces plantes sont les hôtes des chenilles du semi-apollon (Parnassius mnemosyne (Linnaeus, 1758)), espèce protégée qui apparaitra sous forme adulte... quand les fleurs auront disparues...


Un peu plus loin, dans un milieu bocager, une grive litorne (Turdus pilaris Linnaeus, 1758) est dans un arbre...

... pendant qu'une mésange nonnette (Poecile palustris (Linnaeus, 1758)) s'active




21 mars 2021

 

Sortie de La Dauphinelle... Isabelle, Julie, Sylvie et Guido prospectent en découvrant...

 

... un superbe cornouiller mâle

(Cornus mas L., 1753)

taillé et élevé en arbre...

 

 

C'est un très bel élément du Patrimoine naturel de Saint-Avre où nous profitons du printemps !


Un peu plus loin, une bergeronnette grise (Motacilla alba Linnaeus, 1758) parcourt une prairie à véronique à feuilles de lierre (Veronica hederifolia L., 1753) bien apréciée par une espèce non identifiée d'abeille solitaire.

Pendant ce temps-là, une chenille de déesse à ceinturon ou damier du plantain (Melitaea cinxia (Linnaeus, 1758)) traverse la piste...

 

 

Nous nous attarderons sur une crucifère (famille des Brassicaeae), un faux alysson renflé ou vésicaire renflée (Alyssoides utriculata (L.) Medik., 1789)...

... en en observant toutes les parties.


La plante dans sa totalité, le feuillage, les fleurs naturellement, mais aussi les fruits se développant et leurs traces de l'an passé.


 

C'est bien cela, on regarde par terre

en oubliant ce qui se passe ailleurs.

 

Heureusement qu'un troupe de chocards à bec jaune (Pyrrhocorax graculus (Linnaeus, 1766))...

 

... nous permet également d'observer pour la première fois de l'année ce superbe rapace migrateur,

mangeur de serpents et de lézards,...

 


 

le circaète Jean-le-Blanc

Circaetus gallicus (Gmelin, 1788)


Pendant ce temps-là, une chenille de déesse à ceinturon ou damier du plantain (Melitaea cinxia (Linnaeus, 1758)) traverse la piste...


22 mars 2021

 

L'inventaire de la biodiversité de la Maurienne continue à Saint-Pierre-de-Belleville où un "bout de bois" est laissé... à la nature.

 

Un arbre est tombé, permettant à de nouvelles espèces d'insectes, de champignon etc de se nourrir et de vivre !

 

Habituellement, c'est la hantise des humains, centrés sur leurs besoins et leur volonté de régir le Monde...

 

C'est dans cette nature, parfois laissée à elle-même que l'on trouve un joyau :

 

la multiplicité et la beauté

de toutes les formes de vie.



Un peu plus loin, un passage sous l'autoroute nous offre la possibilité d'aller au bord de l'Arc.



23 mars 2021

 

Là, à Saint-Martin-de-la-Porte, c'est Jean qui nous trouve et photographie un très beau criquet : Aiolopus strepens (Latreille, 1804)

Ce criquet, dont un des noms communs est œdipode automnale a pu passer l'hiver...

 

Phénomène aléatoire où quelques animaux arrivent à se calfeutrer et à survivre...

 

...auquel on donne vite le qualificatif de "résultat du changement climatique"...

 

... ou phénomène de grande ampleur qui est le résultat du changement climatique...

Qui peut l'affirmer sérieusement sans inventaire  ?



25 mars 2021

 

Nous voici à Montsapey et Argentine...

 

Pendant que le Massif de la Lauzière

reste bien enneigé...

Montgodioz "s'enverdit" de printemps.


En tout début de vallée, juste au-dessus de Randens (commune de Val d'Arc),...

 

...le printemps arrive "timidement" (anthropomorphisme avéré et revendiqué), avec les inflorescences d'arum (Arum maculatum L., 1753) et d'ail des ours (Allium ursinum L., 1753)




1er avril 2021 et ce n'est pas une blague...

 

Isabelle poussant la prospection jusqu'au Lac de Carouge à Saint-Pierre d'Albigny, nous apporte une superbe observation de...

 

5 cigogne blanches

en migration


 

 

Elle y observera également des traces de castors et des écureuils roux.