Les Actus de La Dauphinelle


Quelques belles découvertes de l'année ...

 

Tout d'abord, une rareté,... malgré nous !

 

L'inventaire de la biodiversité de la Maurienne nous "obligé" à faire plus attention aux espèces qui vivent autour de nous. Ainsi, les photos dont nous ne connaissions pas les espèces ont été stockées en attendant l'automne...

 

Dans une recherche sur le site de l'Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN) du Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN) nous découvrons un livre récent (2015) sur des punaises.

 

C'est un livre absolument remarquablement bien fait et instructif. Non seulement il présente les espèces de cette superfamille de punaises, mais il y a des clés illustrées qui offrent une belle progression dans la détermination.

 

C'est comme cela que les photos prises dans le Vallon de l'Orgère nous ont permis de déterminer une espèce rare qui n'a qu'un nom scientifique : Eurydema rotundicollis.

 

Cette espèce est à sa limite nord dans les Alpes françaises et n'a été observée que deux fois auparavant, en 1994 à Valloire et en 2006 à Bessans.

 

Les contacts que nous avons eu avec un des auteurs du livre nous donnent la conviction que l'espèce est plus répandue que les 3 observations faites en 24 ans.

 

Nous allons nous y atteler dès 2019.


 

Cela ne nous a pas empêcher de découvrir une des 606 espèces de pucerons de France !

 

Certes, c'est l'une des plus communes mais cela fait plaisir de trouver une espèce que nous ne connaissons pas...

 

 

A Saint Alban des Villard, au printemps, des fourmis gardent leur troupeau de pucerons, en emportant leur miellat dont elles se délectent.

 

En grossissant la photo, nous observons des détails intéressants qui se trouvent sur les photos ci-dessous, de gauche à droite :

 

  1. Un individu ailé permettra à une femelle fécondée de fonder une nouvelle colonie sur une autre plante,
  2. Une femelle, très grosse, va donner naissance à des jeunes par parthénogénèse (naissance d'individus sans fécondation mâle),
  3. Un individu ailé en devenir (tâches argentées caractéristiques),
  4. Une des fourmis gardant la colonie de puceron noir des fèves (Apis fabae).

 

 



Suivre les départs en migration ...

Un traquet motteux pret à s'envoler pour l'Afrique
Un traquet motteux pret à s'envoler pour l'Afrique

 

Quant aux oiseaux, les dernières hirondelles de rocher (Ptyonoprogne rupestris) sont parties le 16 octobre de Modane, tandis que les pipits spioncelles et les traquets motteux quittaient les alpages le 26 septembre....

Nous leur souhaitons une bonne migration.

 

La tête d'un adulte d'hirondelle de rocher
La tête d'un adulte d'hirondelle de rocher
Des jeunes hirondelles de rocher au nid dans un batiment
Des jeunes hirondelles de rocher au nid dans un batiment